Aventures en 25 mm

24 avril 2019

Vieille épave (Gloomtide Shipwreck)

Chez Games Workshop, ils font toujours des chouettes décors pas trop cher. Ils ont sorti récemment une épave de galion très jolie qui peut servir comme décor sous-marin. C'est un peu dommage d'y avoir mis plusieurs poissons car c'est un peu plus compliqué de l'utiliser comme décor de plage, mais on fera semblant de ne rien voir :o))

 

Le sous-marin atlante de Blake et Mortimer est parti explorer quelques vieilles épaves en quête de trésors archéologiques cachés.

2019-04-18 12

2019-04-18 12

2019-04-18 12

2019-04-18 12

2019-04-18 12

 Une autre bonne idée de ce décor est qu'on peut rapprocher les 2 morceaux de l'épave pour former un bâteau complet.


20 avril 2019

Les monstres oubliés : résurrections

Dans mes précédentes rubriques sur les monstres oubliés, je vous avais parlé de 3 grosses bestioles assez peu représentées dans les figurines : le behir, le froghemoth et le remorhaz. Or il se fait que dans la nouvelle fournée de figurines de Wizkids : Waterdeep: Dungeon of the Mad Mage, on retrouve de toutes nouvelles versions de ces 3 figurines et elles sont très sympa. Voici un petit comparatif.

2019-04-12 09

La version du Froghemoth d Gale Force 9 et la nouvelle version de che Wizkids.

 

2019-04-12 09

La version du Remorhaz de Reaper et la nouvelle version

 

2019-04-12 09

De gauche à droite, le Behir de Reaper, le nouveau de Wizkids et l'ancienne version prépeinte.

 

Les versions wizkids sont clairement plus imposantes que les versions à peindre de chez Reaper ou GF9. Personnellement, j'aime bien les grosses figurines car les joueurs sont toujours plus impressionnés quand on les pose sur les tables. Et quand les joueurs les dégomment, plus la bête est grosse, plus c'est valorisant....

15 avril 2019

Dockyard accessories

J'aime bien la gamme de TT Combat. Ils mélangent les bâtiments en mdf et les éléments en résine. Ils ont quelques accessoires sympa pour les ports : Les Dockyard accessories en sont un bon exemple. Il y a une pile de chaine, des bites d'amarage, des cordages, des casiers à homard et quelques bouées.

2019-04-12 09

09 avril 2019

Première partie de Saga

Mon ami Tony (Royaumes oubliés) m'a invité chez lui pour faire une partie de Saga avec Jeff et Nathan. Je ne connaissais pas ce wargame et c'est une heureuse surprise. Le système est très sympa, facile à prendre en main et surtout offre des possibilités stratégiques vraiment intéressantes.

L'idée, c'est de jeter un nombre de dés spéciaux qui correspond au nombre d'unités de son armée. Selon les résultats des dés, on peut attribuer les dés pour faire des actions spéciales qui sont décrites sur une page qui correspond à l'armée que l'on joue. Chaque armée (vikings, barbares, étrusques, etc.) a ses spécificités et des actions qu'on peut faire avec son armée qui sont très différentes les unes des autres.

Ensuite, on peut mener plusieurs actions avec la même unité mais celle-ci encaisse des points de fatigue qui peuvent être utilisés contre vous dans les bastons.

Lors de notre jeu, nous avons joué à 2 contre 2, Jeff et moi contre Tony et Nathan. Chaque armée était composée d'un leader assisté d'une troupe de 5 personnes de"vétérans", d'une seconde troupe de vétérans et de 3 troupes de 10 soldats normaux.

D'entrée de jeu, d'après ce que je peux lire des capacités spéciales de mon armée de vikings, il semble que c'est une armée qui se joue plutôt en attaque qu'en défense. J'ai des capacités spéciales qui permettent de moins subir les attaques à distance, de pouvoir effectuer des charges plus longues sans subir de fatigue, etc. Bref toute une panoplie de trucs qui vont me permettre de faire bien des misères à Nathan qui est juste en face de moi.

Tony nous avait préparé une très belle table de jeu.

2019-03-23 14

2019-03-23 14

Les vikings sont prêt à combattre

2019-03-23 14

Les premières escarmouches entre Nathan et moi sont mortelles. Pour sa première charge, sa cavalerie est complètement décimée par mes vikings. Après avoir essuié un tir de ses arbalétriers, mes vikings chargent ses troupes et liquide un autre de ses unités. Je n'ai pas beaucoup de mérite au niveau stratégie : j'ai fait des jets de dés complètements incroyables. Par contre, juste retour des choses, mes bersekers se font démolir par ses troupes cachées dans les champs. J'ai mal estimé la distance à laquelle était ses troupes et je suis arrivé trop juste pour ne pas être fatigué. Cela s'est retourné contre moi. Seul un berseker survi... et va se planquer dans la maison à côté.

2019-03-23 16

De l'autre côté, Tony se planque avec ses majorettes en tutu dans la grosse ferme pendant que Jeff essaye de trouver une ouverture pour leur faire de mal. Mais c'est bien joué car en même temps, Jeff verouille l'accès au centre de la table et empêche Tony de prêter main forte à Nathan.

2019-03-23 16

La fin de partie approche. De mon côté, je me rue vers Nathan avec mon chef de guerre pour un combat des chefs. Je met tous mes jets de dés dans la balance et ça tatane dur. Au final, le combat des chefs est très sanglant. Nos 2 chefs y passent ainsi que leurs unités d'appoint. Ce qui a pour effet aussi de limiter le nombre de dés que nous avons pour le dernier tour, et donc, on ne fera plus grand chose jusqu'à la fin de partie.

Et du côté de Tony, celui-ci sort ces princesses en jupons de sa planque pour attaquer Jeff, mais c'est peine perdue. Les affrontements sont durs mais aucune unité de disparaît.

2019-03-23 17

Finalement, on termine à égalité du nombre d'unités. On loupe la victoire un peu de ma faute car j'ai jeté mon dernier berseker sur une unité de tony dans le dernier tour dans un dernier geste désespéré un peu roleplay mais inutile car il nous fait perdre l'unité qui aurait pu nous rendre victorieux.

J'ai beaucoup aimé le système de ce jeu. C'est très simple, fluide et facile à jouer. Tout en étant très tactique et original. C'est vraiment une belle découverte !!!

 

 

06 avril 2019

Campagne Warhammer rpg - suite

Nous nous sommes quittés la fois dernière à l'entrée d'une crypte dans un cimetière gardé par les prêtres de Mor. Nous voilà donc descendant les premières marches de la crypte lugubre.

Je remonte en vitesse pour prendre une longue branche pour sonder les couloir et essayer d'éviter les pièges. Bonne idée, il y a bien des pièges dans ce couloir. Après quelques pirouettes, nous arrivons à passer au-dessus sans trop d'encombres. Nous arrivons dans une pièce plus grande. En fouillant les caveaux, on se rend compte qu'il s'agit du tombeau d'une riche famille de la ville. Il manque quelques corps qui devaient être ceux que nous avons ramené à de meilleurs sentiments lors de notre dernière partie.

2019-03-13 22

On continue notre exploration et on passe à la pièce suivante...

2019-03-13 22

2019-03-13 22

... où nous sommes accueillis par plusieurs zombies affamés et des momies. Etrangement, plus on en tue, plus ils en vient. On fini par découvrir le pot aux roses. Un portail a été ouvert dans le fond de la crypte et camouflé avec un sort d'illusion. Une fois le sort d'illusion dissipé, un spectre apparaît nous dévisage et repart dans le portail. Et celui-ci s'évanoui pour ne laisser que le mur de la crypte.

2019-03-13 22

Il restait encore une porte à ouvrir.

2019-03-13 23

Un ossuaire derrière un mur de flammes. Les flammes sont tellement intenses que nous n'arrivons pas à les passer. Finalement, on va bien pouvoir faire quelque chose des cadavres des zombies... On en jete sur les trous d'origine des flammes. Ca calme le feu suffisament longtemps pour que nous puissions passer et explorer cette partie de la crypte. Malheureusement pas grand chose à y trouver.

On avait gardé quelques cadavres pour bloquer les flammes au retour...

2019-03-13 23

Nous sortons de la crypte au petit jour. Je suis certain que notre rapport va intéresser le mage de la cour de la comtesse. Et mon petit doigt me dit que nous ne tarderons pas à retourner dans cette crypte...


02 avril 2019

Zombicide 3D : quête 8, In Caligine Abditus

Nouvelle partie de zombicide Black Plague. Nous avons décidé de nous attaquer à la 8° quête. Il s'agit de trouver des clefs pour déverouiller des portes blindées qui nous permettront de nous échapper de l'enfer...

2019-03-22 22

Pour l'occasion, j'ai refait le plateau en Dwarven Forge et Psom. C'est toujours plus sympa de jouer avec un plateau comme ça. On joue à 5 au lieu de 6 avec Poif, Stef, Dédé et Juan. Contrairement à la dernière partie que j'ai pu faire, on laisse de côté les persos de base et on va un peu explorer les possibilités des persos bonus (qui ne sont malheureusement pas peints).

Dès le début de la partie, on a de la chance puisque nous trouvons les 2 clefs après les 2 premières explorations. Notre problème principal est de tuer des nécromanciens qui arrivent les uns après les autres en début de partie. Une fois le petit nettoyage de printemps réalisé, nous décidons d'entrer dans la plus grande maison du village pour emprunter les catacombes pour rejoindre la maison aux portes blindées au lieu de faire tout le tour du village. Là aussi, après avoir ouvert la porte, un gros nettoyage s'impose, heureusement notre gentil ogre fait un massacre chez les zombies. Un petit passage par les catacombes pour s'équiper en matériel de guerre et nous courrons vers la sortie. Nous devons absolument jouer la montre car les nécromanciens eux aussi rejoingnent leurs objectifs. Les premiers à y arriver auront gagné !!! Heureusement, à un tour près, nous arrivons vers le but de notre mission, non sans s'être frayé un passage en découpant les corps en décomposition réanimés des villageois.

2019-03-22 22

2019-03-22 22

2019-03-22 22

2019-03-22 22

2019-03-22 22

2019-03-22 22L'exploration de la seconde maison nous révèle la clef bleue.

2019-03-22 23

2019-03-22 23

2019-03-22 23Le nettoyage de la grande maison a pris fin, on se dirige vers les catacombes

 

2019-03-23 00Le plateau se charge de plus en plus en zombies

2019-03-23 00Le rush final vers la sortie

 

Après la partie, on a un peu regretté de ne pas avoir eu à affronter un boss final. Et aussi de ne pas avoir eu beaucoup de variété dans les monstres. Et puis, en discutant avec Jeff, Nathan et Tony (mes amis lillois), je me suis rendu compte que les petits paquets de cartes que je n'avais pas ouvert n'étaient pas des cartes superflues dans toutes les langues mais bien des cartes de monstres en plus (dans toutes les langues quand même). Donc, j'ai fait un grand tri dans toutes ces cartes pour ne garder que les cartes en anglais et virer toutes les autres. La prochaine partie, on jouera avec plein de (grosses) bestioles en plus !!!

30 mars 2019

Terraincrate suite

Après avoir peint tous les trucs rapides, je suis passé aux pièces qui demandent un peu plus de travail et un peu plus qu'un dry brushing rapide. Après ça, j'ai quasiment terminé, de quoi finir le labo du sorcier et la forge. Il me reste encore quelques bricoles et un tas de toutes petites pièces.

2019-03-20 14

2019-03-20 14

La suite, très bientôt !!!

26 mars 2019

U-boot : tu aimes la Kriegsmarine?

J'étais tombé sur le jeu U-Boot de Phalanx au salon Essen de 2017. J'avais déjà trouvé ce jeu fascinant et très beau. J'avais donc pledgé le kickstarter. J'ai été livré il y a quelques semaines mais il a fallu attendre le release de leur application, car le jeu se joue avec une appli.

Ce jeu est une simulation extrêmement détaillée de la vie à bord d'un U-Boot. On joue à 4 joueurs, chaque joueur incarne une équipe de 4 marins liées aux 4 officiers principaux : le capitaine, le second, le navigateur et l'ingénieur. En gros, le capitaine coordonne les opérations, donne les ordres et il soutient le moral des troupes, le second gère l'application (le périscope), décode les messages de l'Engima et les soins médicaux, le navigateur veille à tracer les routes (avec un rapporteur, une règle et un crayon), gére la carte tactique pendant les combats et s'occupe de préparer les menus de la cuisine, l'ingénieur s'occupe des maintenances et des réparations.Chaque équipe se relaye par quarts de 6 heures.

Et enfin, on a l'application qui est en quelque sorte un maître de jeu virtuel. L'application indique les maintenances à réaliser, les accidents mais suit aussi la route du sous-marin, donc les endroits et les moments où on fait des rencontres. Mais aussi l'application sert à voir la mer quand on est en surface, quand on regarde par le périscope ou quand on utilise le sonnar. C'est aussi avec l'application qu'on tire les torpilles. On gère aussi la façon dont le temps passe : en temps réél, ou en accéléré.

Niveau matos, c'est versaille!!! On a un plateau de sous-marin en 3D à monter, 4 figurines par équipe, chaque section est symbolisée par une pièce plastique, plus des pièces qui symbolisent divers éléments techniques.

2019-03-16 00

Nous voilà donc embarqué pour notre première partie à bord d'un sous-marin allemand de la 2° guerre mondiale pour aller couler des navires alliés au large de la Norvège. On préfère attaquer la première mission au lieu de perdre du temps sur la mission d'entraînement. Pas grand chose à dire sinon que nous avons été coulés après 20 minutes de jeu. Mais nous avons appris de nos erreurs. Le deuxième tour sera nettement meilleur. On arrive à couler 2 cargos de gros tonnage sur le premier convoi, la 3° torpille rate l'escorteur. On plonge aux limites de la résistance de notre coquille de noix. On évite de justesse les grenades de l'escorteur. Le 2° convoi qui croise notre route a plus de chance, seule une de nos torpilles touche un cargo. On croise encore un 3° convoi durant la nuit, mais étant de face et allant vers nous, nous n'avons pas le temps de manoeuvrer pour lancer nos torpilles, on se met en plongée et on passe en dessous, en essayant encore des salves de grenades. Et pour fnir, nous arrivons à rejoindre un sous-marin amis pour lui livrer des pièces de rechange. La mission fini heureusement quelques heures plus tard. Heureusement car toutes les équipes de marins sont exténuées. Les quarts ont été durs et les reparations n'ont pas manquées.

Bref, ce fût vraiment une super expérience ludique, un jeu vraiment terrible. A conseiller vivement !!!

23 mars 2019

Adventurescape : la cuisine

Dans mon pledge Adventurescape, j'avais aussi choisi la cuisine, toujours en pré-peint. Je me disais que ça allait apporter un peu de diversité pour les intérieurs de maisons médiévales. Et puis, le tout était accompagné de plein d'accessoires très utiles pour la cuisine. Le moins qu'on puisse dire, c'est que le résultat est... mitigé. Les accessoires sont super et nombreux. Très utiles pour plein de situations différentes, et il y a plein de trouvailles très chouettes, comme l'évier avec la vaisselle.

Par contre, les tuiles sont vraiment à chier. Qui peut se dire sérieusement que c'est cool de n'avoir qu'un seul côté scultpé? Ayant moi-même sculpté et moule des pièces et des sets, il aurait juste fallu travailler un tout petit peu plus les pièces originales pour leur faire un cadre en bois à l'extérieur et sur les côtés, ce qui ne représente pas grand chose par rapport au boulot de moulage et de peinture. Et en plus, ça permet plus de modularité puisqu'on peut utiliser les pièces de mur pour faire des parois intérieures. Au lieu de ça, ils ont préférés chier la sculpture originale et le résultat est vraiment moche.

2019-03-06 10

2019-03-06 10

2019-03-06 10

Le lavabo et le tonneau avec son robinet.

2019-03-06 10

2019-03-06 10

Là, on voit bien le verso des pièces qui ne riment à rien.

2019-03-06 10

19 mars 2019

Adventurescape : les docks

J'ai reçu un de mes plus vieux pledge encore non reçu. Il s'agit de Adventurescape qui datait de octobre 2017. J'étais parti sur la cuisine (Je reviendrais plus tard sur la cuisine) et les docks. A la base, Adventurescape, c'est du dwarven-forge-like prépeint. Le kickstarter proposait des docks, une cuisine qui ressemble vaguement au set Medieval Building de Dwarven Forge et un labo qui ressemble au set de pierre de base de Dwarven Forge. Les docks sont sympa car c'est une création originale. Les tuiles sont un peu plus grandes que celles de Dwarven Forge, mais c'est pas bien grave car on ne devrait pas mixer les 2. Ce qui est sympa aussi, c'est tous les accessoires qui vont avec. Quelques photos valent mieux qu'un long discours.

2019-03-06 09

2019-03-06 09

2019-03-06 09

2019-03-06 09

2019-03-06 09

2019-03-06 09

2019-03-06 09

2019-03-06 09

2019-03-06 09

2019-03-06 09