Aventures en 25 mm

12 décembre 2018

Folklore : the affliction en 3D

Notre ami Poif nous a encore dégotté une petite pétite ludique : Folklore : The Affliction. C'est un croisement entre le jeu de plateau et le jeu de rôle dans un univers plutôt médiéval gothique. Par certains côtés, ça rappele Gloomhaven. On a une carte du monde dans lequel on se balade avec des évènements aléatoires, une partie "escarmouche" que nous n'avons pas encore expérimenté qui consiste en une baston qui se règle à coups de dès mais sans plateau, et une partie "rencontre" qui se joue sur un plateau plus petit, avec des figurines.

Les scénarios se passent un peu à la façon d'un livre dont vous êtes le héros, mais les scénarios sont plus court que dans Gloomhaven. Il semble qu'on puisse boucler un scénario en 3-4 soirées. Petite particularité, on ne meurt jamais vraiment dans ce jeu, on se transforme en fantôme et on peut ressusciter. Bon, on en garde parfois des séquelles...

Durant notre première partie qui a duré une soirée, on a pu jouer 3 rencontres différentes sur 3 plateaux différents.

 

Pour la première rencontre on doit aider un fermier qui se bat avec des lianes magiques qui apparaissent un peu partout et dégommer un gros arbre qui lançait ses attaques. On arrive assez facilement à bout du gros bestiau.

2018-12-08 22

La rencontre suivante est un jeu de piste, on doit suivre des traces dans la forêt, mais on spawne des vilaines dryades. Pour cette rencontre, on a enchaîné les jets de dés merdiques. Après la première baston, nous étions confiants pour la seconde on a bien morflé. Il y avait 6 traces à analyser, sur 1D10 un 8+ évitait l'apparition et l'attaque d'une dryade, on n'a réussi qu'un seul jet, malgré les bonus de certains. 

2018-12-08 22

Après avoir suivi les traces dans la forêt, on a débusqué la cause de tous ces tourments végétaux, un druide maléfique caché dans une grotte avec 2 loups. On a encore eu un peu de mal mais on a réussi à l'éliminer sans mourrir. Il faut dire qu'après ses 3 rencontres, nous n'en menions pas fort large. La plupart d'entre nous ayant perdu à peu près 90% de nos points de vie, même après les soins divers.

2018-12-08 23

2018-12-08 23

Je dois bien avouer que j'ai beaucoup aimé ce jeu. C'est encore un magnifique jeu de rôle sans GM. Les rencontres se jouent sur des plateaux de 10 x 10 cases qui permet de jouer une rencontre assez rapidement tout en laissant assez de place à la stratégie et aux divers mouvements.

Une splendide découverte. J'attend avec impatience la partie suivante.

Posté par Rodenbach à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


09 décembre 2018

Bolt Action : bands of brothers

Après avoir rassemblé quelques figs de bidasses de la 2° guerre mondiale et quelques décors, il était temps de faire ma première partie de Bolt Action. J'étais parti de la boite de base "Band of Brothers" dans laquelle il y a quelques allemands avec un Hanomag et 25 GI's. Comme je n'ai pas encore monté les américains, je les ai remplacés par des anglais répartis +/-  de la même façon.

Pour le premier scénar, on se situe le 8 juin 1944 dans la pénisule du Contentin, soit 2 jours après le débarquement. Des anglais ont été parachutés pendant la nuit dans la campagne normande. Ils ont trouvé refuge dans un vieux château bombardés quelques jours avant. Les allemands ont envoyé une patrouille dans le coin pour débusquer les parachutistes.

J'ai donc, du côté allemand, 1 halftrack avec un petit canon sur tourelle, un premier lieutenant et son aide de camp et 2 petites escouades dont une avec une mitrailleuse légère. Du côté anglais, un second lieutenant et 2 soldats, 2 escouades d'une dizaine de soldats avec chacune une mitrailleuse légère et un team avec une mitrailleuse moyenne installé au premier étage du château. Je prends les allemands et mon pote Stef prend les anglais.

La route vers le petit château passe par une route de forêt. Le château et ses dépendances ont été durement touchés par les bombardements.

2018-12-07 21

Durant la nuit, les anglais ont eu un peu de temps pour s'installer et fortifier un peu la place

2018-12-07 22

Ils ont aussi cachés quelques troupes dans les ruines des anciennes écuries

2018-12-07 22

La partie débute avec l'entrée en jeu des troupes allemandes accompagnées par leur blindé.

2018-12-07 22

Les premières rafales sont échangées et les troupes allemandes se mettent à couvert dans les bois, tandis que les anglais cachés dans les ruines tirent dans tous les sens. La mitrailleuse installée dans le château fait des ravages. Mais le blindé allemand réplique à coups de canon et décime une partie des escouades anglaises.

2018-12-07 22

Malheureusement, suite à des jets de dés malencontreux, ma première escouade allemande est paralysée par la trouille après sa première perte, malgré la présence de l'officer. Pire, je fais un critical miss sur mon jet de stress et c'est toute l'escouade qui s'enfuit. La fuite est telle qu'elle sort de la table. J'ai perdu la moitié de mes fantassins dans une débandade magitrale après le premier mort. La suite n'est pas fort glorieuse non plus puisque le reste de mes hommes sont tués dans les 2 tours suivants alors que le canon du half track loupe ses tirs.

Finalement, les troupes anglaises se ruent à l'assaut du véhicule.

2018-12-07 23

Le hanomag fini par être détruit après 3 assauts. Les parachutistes anglais peuvent continuer leur mission d'infiltration et de sabotage en Normandie.

2018-12-07 22

Pour une première partie l'impression est bonne. Le système est assez fluide et tourne assez facilement. Par contre, les règles sont touffues et complexes. Je pense que c'est bien de commencer avec peu de troupes et un blindé pour ne pas complexifier de trop la partie. Je dois avouer que les règles détaillant les combats entre infanterie et véhicules ne sont pas très claires, surtout quand on utilise un blindé découvert comme le Hanomag. J'aurais aimé avoir quelque chose de plus clair qui détaille bien comment se passe un combat type corps à corps et un combat à distance.On l'a joué comme on pensait et finalement, ça ne s'est pas trop mal passé.

 

Posté par Rodenbach à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 décembre 2018

A tribute to InvincibleOverlord -6 : Dans l'espaaaace

Dans les setups de InvincibleOverlord, il y en avait pour tous les genres. Du fantastique, du fantasy, de la science-fiction, du postapoc, etc. Et voici donc quelques setups spatiaux...

Le premier est une station spatiale, genre ISS, avec des astronautes en apesenteur. Il avait appelé sa station DF-1, de façon fort espiègle.

DF1

DF2

DF3

DF4

DF5

 

DF6

DF7

DF8

DF9

DF10

DF11

DF12

DF13

DF14

DF15

 

Un autre setup sympa, inspiré de la vieille série SF Cosmos 1999

ship1a

ship2a

ship4a

ship6a

ship9a

ship10a

ship11a

ship12a

ship13a

ship14a

ship16a

Et un autre setup de vaisseau spatial organique. Une superbe création où il mélange les pièces des sets de science fiction avec les setups des bâtiments fantastiques du Den of Evil.

AS1

AS2

AS3

AS4

AS5

AS7

AS9

AS11

AS12

 

Posté par Rodenbach à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 décembre 2018

Walking Dead

Nous avons eu l'occasion de tester le jeu Walking Dead. On connait bien la série, ben là, c'est du jeu de fig coopératif où on bastonne du zombie. La mécanique est intéressante car on combine des jets de dés avec des cartes. En gros, chaque perso a un deck de cartes et il est mort quand toutes ses cartes ont été jetées. On peut récupérer des cartes en faisant des soins et on peut aussi écarter des cartes pour améliorer des jets de dés. On peut aussi améliorer des jets de dés en dépensant des points de focus acquis tout au long de la partie. A chaque round, le leader pioche 2 cartes dans le deck du leader. Le leader choisi une des 2 cartes. On applique la partie haute de la carte choisie et la partie basse de la carte écartée. Ensuite, les autres joueurs doivent se conformer à ses indications sinon, le leader encaisse des points de stress. D'autres actions râtées ou situations, vous fait encaisser des points de stress. Plus les joueurs sont stressés et plus on doit jeter des dés spéciaux qui entraînent des effets désagréables.

Les scénarios sont bien foutus aussi. Chaque scénario est décomposé en plusieurs objectifs ou phases de jeu. Chaque phase décrit un objectif à atteindre et des règles spécifiques. Quand on résout l'objectif, on passe à la phase suivante, avec un nouvel objectif et des nouvelles règles. Le scénario est gagné quand tous les objectifs sont réussis. J'aime vraiment bien cette façon de faire car ça permet d'avoir une vraie histoire avec chaque scénario.

Comparativement avec Zombicide, c'est tout aussi tactique car les conditions de jeu changent un peu tout le temps et les zombies n'apparaissent pas en aussi grand nombre. On a trouvé ça un poil plus facile que Zombicide. Bref, c'est un super jeu de zombies, surtout quand notre copain Poif sort ses décors et nous prépare une chouette partie dont il a le secret.

 

Quelques petites photos de cette belle partie.

2018-11-23 20

2018-11-23 20

2018-11-23 20

2018-11-23 20

2018-11-23 20

2018-11-23 22

2018-11-23 22

Posté par Rodenbach à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2018

Le temple de la secte sanguinaire

Voici un petit setup de temple qui est plutôt un essai pour le temple plus grand du scénario ADD N1 "contre le culte du Dieu reptile".

2018-09-15 18

2018-09-15 18

2018-09-15 18

Posté par Rodenbach à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


28 novembre 2018

Campagne Warhammer rpg

Toujours dans notre campagne de Warhammer rpg (v1), lors de notre dernière partie, nous avons été missionnés par la Comtesse Emmanuelle pour investiguer dans les auberges de la bonne ville de Nuln, ce qui réjoui Goldora la hobbit qui nous accompagne. Nous devons trouver la raison de la disparition des tonneaux de viande salée mais aussi de plusieurs cas de viande avariée en quelques heures.

Nous voilà donc à faire la tournée des auberges pour notre enquête. Heureusement que la comtesse a lesté nos bourses des quelques couronnes pour nos frais courants...

Et pendant ce temps-là, il pleut des cordes sur Nuln...

2018-11-21 21

2018-11-20 20

2018-11-20 20

2018-11-20 20

2018-11-20 20

On se rend vite compte que là où la viande a été volée, le sol a été remué par de Skaven. Des tunnels ont très certainement été creusés jusqu'aux caves et réserves des auberges. Et bizarrement, il devait rester un Skaven à la fin pour reboucher le trou et camoufler les traces.

Et c'est donc bien sur un petit rat-ogre que nous tombons dans le cellier d'un grossiste en viande. La sale bête est aussi capable de régénération. On fini par occir le bestiau non sans avoir pris des gros coups de griffes dans la tronche, surtout notre pauvre hobbit qui a été à 2 doigts de passer la fourchette à gauche...

2018-11-20 22

Nous voilà donc repartis pour négocier notre tête de Rat-Ogre chez le vieux comptable de la guilde des égoutiers, tout surpris de nous voir arriver avec un tel rongeur alors que les égoûts sont sous eaux.

Nous allons ensuite faire notre rapport au conseiller de la Comtesse, celui-ci a l'air fort intrigué par ces histoires de viande avariée et nous conseille d'infiltrer le temple de Mor qui recrute pour l'instant. La pluie a l'air aussi de l'inquiéter... Il y a sans Nuln doute de la magie là-dessous...

 

 

Posté par Rodenbach à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 novembre 2018

Le banquet

Il y a quelques temps, j'ai confié la peinture des ces figurines à Jeff pour les faire peindre par un pro. J'ai eu la flemme, trop de montage, trop de chipotages... Et voici le résultat. J'en suis ravi. Il s'agit des figurines de la table de banquet de chez Fenryll. Les figurines sont en résine.

2018-11-05 14

Posté par Rodenbach à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 novembre 2018

Les monstres oubliés : le Behir

Dans les monstres oubliés, intéressons-nous au Behir. Le behir fait aussi partie des variations reptiliennes. C'est une grosse et longue bestiole à 12 pattes, 6 de chaque côté. Le Behir, c'est de la grosse méchante bestiole, capable de tenir tête à une troupe d'aventuriers. Sa première apparition date de 1982 dans la scénario ADD The Lost Caverns of Tsojcanth. Comme le Froghémoth, il est ensuite repris dans le Monster Manual 2. Et il poursuit sa vie de monstre à travers les Monster manuals DD jusqu'au Bestiaire Pathfinder. Entretemps, la famille s'agrandit avec le Behir du désert et le Behir de la jungle.

Au niveau des figurines, Reaper en vend 2 versions. L'une est un "Cavern Crawler" qui est un long serpent à corne à 12 pattes et l'autre a 12 pattes aussi mais plutôt tortueux et est plutôt de taille moyenne. Il existe encore une version du Behir qui vient des figurines prépeintes de chez Wizards of the Coast. C'est celui-ci que je préfère car elle est plus imposante et donc plus effrayante. Par rapport aux figurines Reaper, cette figurine est vraiment beaucoup plus grosse.

Le Behir de WotC

2018-11-07 11

Comparé au Behir de Reaper

2018-11-21 10

Le soucis c'est que la fig prépeinte est assez rare à trouver et encore plus rare à trouver à un prix acceptable. Pour ma part, je cherchais cette fig depuis 5-6 ans avant d'avoir pu l'acquérir à un prix raisonnable. Elle est vraiment grande et dynamique. Poser une figurine pareille sur la table, fait frémir les joueurs à tous les coups !!!

 

Posté par Rodenbach à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 novembre 2018

Mes toutes premières photos

En rangeant des vieux cartons, j'ai retrouvé les toutes premières photos de figurines que j'ai fait quand j'étais encore ado. Je crois qu'elles remontent à 1988. J'ai dû un peu retravailler la luminosité et les couleurs des photos car elles avaient un peu vieilli. En plus, elles sont un peu floues car j'ai dû les prendre avec une espèce d'instamatic de l'époque qui ne faisait pas de mise au point. Donc, c'est moche... Mais c'est un petit morceau d'histoire. Visiblement, j'avais déjà le goût de la mise en scène.

 

Le première photo, c'est un Snotling Pump Wagon roulant à tombeau ouvert.

Archeo1

 

On ne le voit pas très bien, mais c'est une troupe de Space Marines en train de traquer un fuyard.

Archeo2

Plus marrant, les 2 photos suivantes montrent un brave paysan se faisant poursuivre par des snotlings et un centaure (on peut aussi apercevoir un vilain troll et un arbre de forêt hantée).

Archeo3

Heureusement pour lui, la poursuite d'inverse quand ils tombent par hasard sur un dragon vert...

Archeo4

Posté par Rodenbach à 10:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 novembre 2018

Peinture de pro : Les orcs pirates

De temps en temps je confie des figurines un peu compliquées à un peintre pro. Et je suis toujours aussi ravi du résultat. Il m'avait déjà peint l'amiral orc, voici ses petits camarades de jeu. Superbes !!!

2018-11-05 14

Posté par Rodenbach à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,