Aventures en 25 mm

21 août 2019

Le 7th continent : les figurines de la boite blanche

Il y avait encore quelques figurines dans la seconde boite du 7th Continent. Je les ai peintes à l Citadel Contrast après une sous-couche blanche à la bombe d'Army Painter. Les couleurs sont ffectivement plus vives avec une sous-couche blanche. Par contre, cela ne se prête pas bien avec des figurines de cette taille. En effet, le sous-couchage à la bombe amène un effet légèrement "velouté" dans le sens d'une texture proche du velour. C'est top sur des figurines 28mm parce que ça permet à la peinture de bien accrocher, par contre, pour du 15mm, ça texture trop la figurine. Donc, ce n'est pas super joli. C'est à peine regardable. Heureusement, c'est tout petit et ce ne sont que des pions pour jouer sur les cartes du jeu.

2019-08-18 23

La leçon à retenir c'est surtout que le 15mm n'est vraiment pas une échelle avec laquelle je me sens à l'aise. Donc, je vais continuer à l'éviter...


19 août 2019

Campagne Warhammer rpg (CR8)

Suite de notre campagne Warhammer rpg.

Lors de notre précédente partie, nous avions accumulé assez de points d'expérience pour que chacun d'entre nous puisse changer de métier. Dès lors, la partie fût principalement axée sur l recherche de mentors pour nous apprendre nos nouveaux métiers. Nous avons aussi fait notre rapport au mage du palais et pansé les plaies des bastons de notre dernière nuit.

Toujours au service du temple de Morr, nous nous apprêtons à passer une nouvelle nuit dans le cimetière à chasser les morts vivants. Notre employeur Ted qui avait bien morflé la nuit dernière à l'air d'être plus en forme. Il nous équipe de sceaux puissants pour bloquer les nouveaux portails qui nous pourrions découvrir.

2019-08-01 21

Ted nous laisse gambader dans le cimetière à la recherche de zombies. Pendant ce temps, il se met dans la position du lotus et commencer à se concentrer. Une bulle d'aura commence à se développer autour de lui et grandit de minutes en minutes.

2019-08-01 22

2019-08-01 22

De bruits suspects nous attirent dans un mausolée. On arrive à ouvrir la porte...

2019-08-01 23

En examinant le sarcophage, on voit que celui-ci est factice (comme souvent) et mène à la véritable crypte.

2019-08-01 23

On descend dans une vieille crypte qui sent la mort et le moisi.

2019-08-01 23

Zigzaguant entre les macchabés, l'ambiance est lourde et on entend des bruits attroces au loin.

2019-08-01 23

Finalement, on tombe sur une pièce remplie de morts vivants divers et variés : des zombies, des squelettes, des momies et une grosse bestiole qui tient sa tête en main (un banshee semble-t-il). Le combat est sanglant, le coups pleuvent. Il est heureux que nous ayons pu monter de niveau lors de notre précédente partie, ce qui nous a permis d'augmenter notre nombre d'attaque à 2 et donc distribuer 2x plus de mandales. Pendant la baston, on s'est aperçu que l'aura de Ted commence à déborder dans la crypte.

2019-08-01 23

On dézingue tous le monde et il reste le banshee. Encore une fois, celui-ci s'effui juste avant que nous puissions l'achever. Révélant ainsi encore un portail magique que nous scellons avec les sceaux de Ted. En remontant à la surface, on se rend compte que le ciel s'éclaircit après des semaines de pluies. Il semble que tout d'un coup la mauvaise magie ne pèse plus sur la cité. Ce n'est probablement pas vraiment dû à nous (ou peut-être un petit peu), mais ça fait du bien.

2019-08-02 00

A y repenser, je me demande si nous n'aurions pas dû balancer une grosse grosse bombe à travers le portail, histoire de faire péter les mages derrière par surprise. Ca nous aurait peut-être aidé à localiser l'endroit sous Nuln.

11 août 2019

Le cimetière

Comme nous passons beaucoup de temps dans les jardins de Morr pour l'instant dans notre campagne warhammer, je me devais de fabriquer un cimetière digne de ce nom et d'une taille suffisante pour pouvoir y mettre figurines et monstres sans y être à l'étroit.

2019-07-30 21

2019-07-30 21

2019-07-30 21

2019-07-30 22

2019-07-30 22

Pour faire ce cimetière, j'ai utilisé du matos d'un peu toutes les marques. Tout d'abord le mausolées et la statue ainsi qu'une partie des clôtures viennent du jardin de Morr de Games workshop. J'ai aussi plusieurs tombes, des barrières et la gros mausolée (dont le toit est amovible) viennent du set Ruins of Lastwall Cemetery de Wizkids pour Pathfinder. Chez Rendera, ils font une quarantaine de pierres tombales pour 6-7€, prix imbattable. J'ai passé ces pierres tombales à la ponçeuse pour leur donner toutes sortes d'inclinaisons que l'on peut voir dans les très vieux cimetières. Je les ai ensuite soclées et floquées. Et j'ai complété avec des pierres tombales que j'avais en stock de plusieurs marques : Zealot, Reaper, Armorcast, Grendel, etc. J'ai essayé d'harmoniser tous ces éléments de cimetière d'un peu partout en les peignant dans les mêmes tonalités. Et au final, je trouve que ça rend bien :)

 

 

05 août 2019

Coqueterie de joueur : mes nouveaux générateurs d'aléas.

J'avais déjà l'occasion d'acquérir les superbes dés de Polyhero Dices. Ce sont des dés thématiques qui sont spécifiques des différentes classesde héros. Mes premiers dés étaient les dés de magiciens. J'ai participé au dernier pledge avec les dés de voleurs. Et là, j'ai trouvé les dés du premier pledge avec les dés sur le thème du guerrier.

2019-08-04 20

Un heaume D12, un bouclier D20, une masse d'arme D8, une épée D6, une Dague D4 et des gantelets 2D10.

Et aussi un chapeau de magicien D20, une fiole D4 et une boule de feu D6.

2019-08-04 20

Beaucoup de joueurs ont des collections de dés splendides et leurs dés fétiches. Je ne suis pas fort porté sur  le fait d'avoir plein de dés de toutes les couleurs. Par contre, ces dés là sont vraiment spéciaux et je trouve que ça apporte vraiment quelque chose de chouette de jeter une masse d'arme quand on se bat à la masse.

Vivement que je reçoive mes dés de voleur :o))

31 juillet 2019

C'est un jardin extraordinaire (air connu)

Dans notre campagne Warhammer, on passe beaucoup de temps dans les cimetières de Nuln. J'avais bien un petit décor Citadel mais il était un peu petit. Donc, je me suis lancé dans un nouveau projet : réaliser un cimetière digne de ce nom. J'avais dans mes tiroirs un jardin de Morr qui trainait depuis des années. C'était un bon moyen de commencer ce projet.

2019-07-31 14Il y a quelqu'un?

2019-07-31 14

2019-07-31 14Tiens, ça bouge dans les tombeaux...

2019-07-31 14Naiiiiiiiiins, naiiiiiiins......

2019-07-31 14

Comme j'avais peu de temps, au lieu de sous-coucher les pièces en gris, j'ai juste passé une bombe de vernis mat pour masquer le côté satiné du plastique. Un gros dry brushing, un peu de peinture sur les toits et sur les grilles, quelques détails et l'affaire est dans le sac.


28 juillet 2019

Décors Warhammer Underworld : premiers essais d'aérographe

Je me suis lancé dans quelques essais d'aérographes. Les décors de Warhammer Underworld se prêtaient bien à l'utlisation de l'aérographe par ses grandes surfaces planes.

2019-07-28 16

2019-07-28 16

2019-07-28 16

2019-07-28 16

2019-07-28 16

L'aérographe permet de faire des surfaces plates sans coups de pinceaux. J'ai aussi facilement fait les parties zénitales des pyramides. Et ça apporte aussi du velouté aux dégradés.

21 juillet 2019

Pas de répis pour les héros

On continue sur les héros de Zombicide, toujours à la Citadel Contrast.

2019-07-21 19

2019-07-21 19

Encore quelques réflexions au sujet de cette peinture Contrast après avoir lu plusieurs articles sur plusieurs blogs. La plupart des bloggeurs arrivent à peu près aux mêmes conclusions que moi : c'est un super moyen de faire diminuer la montagne de figurines qui nous attend tous dans un coin de notre établi. Mais quand une figurine a beaucoup de détails, le gain de temps est un peu moins significatif. Et cela dit, le niveau atteint reste du tabletop correct mais pas de la fig de pro.

Je rajouterais à ça que l'important, c'est ce que j'appelle la lisibilité d'une figurine. Rendre une figurine lisible, c'est le fait que la peinture délimite les différents vêtements, les armes, les détails, etc. Quand vous avez un sac ou une boite remplie de figurines non peintes comme les héros de Zombicide, les figurines se ressemblent toutes. Il faut quasiment les regarder une par une pour trouver la figurines qui correspond à votre carte. C'est parce que sans peinture, une figurine n'est pas lisible. Et c'est en peignant une fig qu'on en découvre tous les détails. Il ne suffit pas non plus de mettre une couche de base pour rendre une figurine lisible, il faut aussi y faire un minimum d'ombrages pour en faire ressortir les différentes textures : peaux de bêtes, drapés, cotes des mailles, armes, lanières, armures, etc. Ce n'est qu'à ce moment là qu'on peut lire facilement une figurine. Le problème c'est que ça demande un certain temps de travail pour rendre une figurine lisible et c'est sans compter le fait que je parle ici uniquement de lisibilité simple et non d'en faire un oeuvre d'art, ce qui demande encore plus de temps.. La Citadel Contrast permet justement de raccourcir le temps de travail nécessaire pour rendre une figurine lisible et c'est vraiment de ça dont on parle avec cette peinture. On ne parle pas d'art mais juste de rendre les figurines lisibles facilement.

 

16 juillet 2019

Encore un peu de chair à zombies

Encore quelques héros pour Zombicide.

2019-07-16 13

Toujours avec les peintures Citadel Contrast. Je tourne effectivement à +/- 30 minutes pas fig. Et finalement, la peinture blanche qui n'est pas blanche fait un gris clair relativement correct. Je trouve toujours le résultat aussi satisfaisant.

10 juillet 2019

The 7th Continent : un continent dans des cartes.

Je ne vous avais pas encore parlé du 7th Continent. C'est un des jeux "waouw" auquel j'ai joué en 2018 et dont je viens de recevoir ma copie. Poif avec qui je joue régulièrement, nous propose souvent des jeux terribles. Il a l'art de dénicher des pépites étonnantes comme par exemple le 7th Continent par Serious Poulp. C'est un jeu coopératif qui ne paye pas de mine au premier abord. La boite est lourde et continent des centaines de cartes numérotées (on n'est pas loin des 1000 cartes). C'est un jeu d'aventure où vous explorez un continent suivant plusieurs scénarios pour vous défaire d'une malédiction qui frappe les explorateurs qui ont découvert ce fameux 7eme continent.

Le jeu fonctionne de loin comme un livre dont vous êtes le héros avec un côté Unlock. On commence un scénario à partir d'une seule carte. Et au fur et à mesure, on va construire une carte géante en allant chercher les cartes correspondantes à l'évolution du jeu. Mais les cartes ne servent pas qu'à construire le plateau, en fait tout fonctionne avec des cartes : les rencontres, les monstres, les objets à construire, etc.

Les mécaniques du jeu sont aussi très originales :

- Les joueurs ont à leur disposition un deck de cartes dans lequel ils piochent pour réaliser des actions. Ce deck représente aussi l'énergie vitale du groupe. Durant l'aventure, on va pouvoir recharger ce deck en pêchant, en chassant ou en faisant d'autres actions "régénératrices". Si ce deck est vide, le groupe est exténué et l'aventure a beaucoup de chances de se terminer là.

- Chaque carte du deck a des étoiles (voire des demi-étoiles) ou des 7. Les actions se résolvent en tirant des cartes du deck pour essayer d'obtenir le nombre d'étoiles adéquat. Les joueurs peuvent s'associer pour augmenter leurs chances ou utiliser des objets pour diminuer le nombre d'étoiles nécessaires à la réussite.

- Les héros vont pouvoir se construire des objets qu'ils vont pouvoir utiliser un nombre de fois limité. Ces objets seront utiles pour réaliser certaines actions ou en faciliter d'autres. Il est possible de combiner plusieurs objets entre eux pour en améliorer les capacités.

- Il faut faire très attention à ce qu'il y a sur les cartes : il y a parfois des numéros cachés, des plantes ou des objets qui peuvent vous aider dans votre quêtes.

Après quelques heures de jeu, voici à quoi ressemble une table de jeu :

2018-07-27 01

Ne pensez pas terminer une aventure en une ou deux soirées, ça met clairement plus de temps. Un système de sauvegarde est d'ailleurs prévu.

Globalement, durant les quelques parties que nous avons faites, on ne pouvait pas s'empêcher de s'étonner du fait que ce jeu est vraiment très très bien foutu. C'est vraiment incroyable ce qu'on peut faire avec juste des cartes. C'est vraiment un jeu génial. Malheureusement, il ne se vend pas dans le commerce. D'après les créateurs, le matos le rend trop cher pour être commercialisé. Et donc, il n'a été vendu que sur 2 kickstarters. Donc, si vous êtes intéressés, il faudra peut-être vous résigner à le trouver en seconde main. La bonne nouvelle, c'est qu'au vu de la demande, les gars de Serious Poulp vont probablement éditer une version "light" du jeu, avec des extensions, à un prix abordable. Mais, je n'ai pas beaucoup plus d'infos à ce sujet. Et si vous avez beaucoup de chance, ils vont ouvrir leur boutique à la mi-juillet pour vendre leur stock en surplus...

 

Le jeu est livré aussi avec quelques petites figurines en 15mm (et des feux pour les bivouacs). Ce n'est clairement pas mon échelle préférée mais je me suis quand même attelé à la peinture à la Citadel Contrast. 15mm, c'est vraiment trop petit :)

2019-07-09 23

PS : j'ai sous-couché les figurines dans un gris très légers (le gris des socles) pour tester les peintures Contrast avec une sous-couche grise. Le résultat est très terne. Les couleurs de peau sont très sales. Et comme d'habitude, le blanc ne fonctionne pas, j'ai dû repassé à la couleur classique. Donc, je déconseille la sous-couche grise. Je pense que ce qui donne le mieux, c'est juste une sous-couche blanche pour rendre les couleurs plus vives.

03 juillet 2019

Les héros de zombicide black plague

Pour continuer dans mes tests avec les peintures contrast de Citadel, voici encore 3 figurines de héros de Zombicide Black Plague et elles sont aussi reprises dans le crossover Massive Darkness.

2019-07-03 14

Question peinture, les bruns et le noir sont vraiment bien. Ils permettent de faire ressortir tous les détails des cuirs, bottes, sacoches, etc. en 1 seul coup de pinceau. J'ai aussi été étonné par le rendu du jaune.

J'ai lu chez un autre bloggeur certaines craintes vis à vis de ces nouvelles peintures. Le gars se demandait si ça n'allait pas faire baisser le niveau de peinture général sur les tables de jeu. Personnellement, je pense que quand on est un amateur de jeux de figurines, on a tendance à passer beaucoup trop de temps à peindre et pas assez à jouer. Je n'ai jamais été un grand peintre de figurines, je préfère nettement les décors et les belles tables de jeu. Mon plus gros soucis, c'est la quantité de figurines qui sont en attente de peinture. Rien que sur les 2 Zombicides Black Plague et Green Horde, on n'est pas loin des 300 figurines. Si on rajoute d'autres jeux de plateau comme Conan, Mythic Battles, Descent, Massive Darkness, etc. la quantité de figurines à peindre devient vite ingérable. Et je ne parle même pas des figurines pour les wargames. Comme on n'aime pas jouer avec des figurines non peintes, ça prend toujours un peu de temps avant de jouer à un nouveau jeu. Depuis que j'ai passé plus de 4 mois intensifs à peindre les figs des boites de Conan, je cherchais un moyen d'accelérer l'étape de peinture des figurines. J'avais déjà fait du "light speed painting" en appliquant uniquement les encres sur la sous-couche. Le résultat est acceptable, surtout pour des zombies, mais les couleurs ont un côté pastel. Les couleurs manquent un peu d'intensité. Les peintures Contrast permettent donc de faire du "light speed painting" mais avec des couleurs plus intenses, plus vives. C'est donc un super compromis pour les gars comme moi qui ont des centaines de figurines en attente de peinture. Alors oui, en travaillant comme ça, on n'est pas sur un niveau de peinture de concours mais on a un résultat correct pour jouer et ça permet de pouvoir traiter des grosses quantité de figurines. Pex pour les 3 figurines ci-dessus, j'ai compté 30 minutes par figurine au lieu de 1 à 2h en peinture classique.

Bref, ces peintures m'ont redonné l'envie et le courage de m'attaquer aux montagnes de figurines qui m'attendent depuis des mois...