Aventures en 25 mm

26 mai 2020

Reichbusters : première partie

Après avoir achevé suffisament de figurines peintes, nous voilà parti pour notre première partie de Reich Busters. Et comme le jeu est "dwarven forgisable", on ne s'est pas gêné. On a utilisé les tuiles du jeu, entourée des murs Dwarven Forge. J'ai été cherché quelques images du jeu vidéo Wolfenstein pour décorer les murs et lui donner le petit cachet vintage qui va bien avec le thème du jeu.

2020-05-21 20

2020-05-21 16

2020-05-21 18

2020-05-21 14

2020-05-21 14

2020-05-21 14

2020-05-21 14

2020-05-21 16

2020-05-21 16

2020-05-21 17

2020-05-21 18

Reich Busters est vraiment un jeu qui nous a conquis. La mécanique est vraiment très chouette. Il se joue en 2 phase : un phase pré-alerte et un phase post-alerte. En pré-alerte, il s'agit surtout de ne pas faire de bruit et d'infiltrer le plus loin possible un château rempli de nazis. En phase post-alerte, le bruit compte moins, il s'agit surtout de sauver ses miches et d'assurer la fin de la mission. C'est un jeu qui est à la fois plein de subtilités et à la fois assez bourin quand c'est nécessaire. Chaque joueur a un deck de carte avec lequel il peut faire des actions +/- puissantes. On ne meurt pas à proprement parler mais on accumule des blessures qui sont assez handicapantes. Et qui risquent de vous laisser derrière quand la mission s'achève à l fin du compteur. Et dans ce cas, le perso est considéré comme perdu ou étant fait prisonnier.

Le seul petit bémol, comme très souvent avec Mythic, les règles sont très mal rédigées et pour le première partie, on a fait beaucoup d'erreurs, corrigées par après. Mais au final, c'est vraiment un super jeu et on l'a adoré.


23 mai 2020

Reich Busters : les héros de la boite de base

Les figurines des héros sont super chargées en détails et donc forcément, ça prend beaucoup plus de temps à peindre. J'ai aussi essayé de coller le plus possible aux teintes des vrais uniformes, ce qui n'a pas été sans mal. Mais au final, ça donne quand même des figurines plutôt présentables.

2020-05-22 08

Pour Svetlana, ce sont les couleurs d'un uniforme de l'armée soviétique. Quentin, lui, ne ressemble à rien du tout en terme d'uniforme, donc, j'ai +/- suivi les couleurs du jeu. Sarge a un uniforme de l'US army des unités aéroportées. Je lui ai peint l'insigne de la 9eme division aéroportée sur l'épaule. Brick, lui, a l'uniforme classique de l'infanterie US. Et Claudine, ce n'est pas vraiment un uniforme mais plutôt un assemblage de matos d'un peu toutes les armées : masque à gaz et grenades allemandes, Sten anglaise, grenades US, etc. L'insigne d'épaule est inspiré de l'insigne de la résistance française avec une croix de lorraine tricolore.

2020-05-22 08

Pour O'Reilly, pas beaucoup d'uniforme, juste des cheveux roux d'irlandais. Pour le lieutenant Sally, l'uniforme n'est pas très réglementaire, mais son insigne d'épaule est l'aigle de la 101° division US aéroportée

22 mai 2020

Reich Busters : les soldats

Mine de rien, les soldats, autrement appelés chair à canon de base, était un gros morceau à peindre : 16 soldats avec tous leurs détails. Comme pour les autres figurines, j'ai choisi de peindre les uniformes de façon à ressembler plutôt aux uniformes historiques plutôt qu'à la version plus rock 'n roll du jeu.

2020-05-22 08

Je n'ai pris une photo que de 6 soldats sur les 16 pour ne pas surcharger l'image. Comme ça, on peut avoir un aperçu des détails.

18 mai 2020

Reich Busters : bichons, majorettes et Folamour

On continue avec la peinture des vilaines de Reich Busters.

Tout d'abord, les 4 bergers teutons. Je suis assez content du résultat. J'ai travaillé le dégradé dans le frais à la contrast. Il faut aller vite, bien penser sa figurine avant et puis se lancer.

2020-05-18 13

Pour les officiers, je n'ai pas suivi le schéma de peinture du jeu. Les SS de Reich busters ressemblent plus à des majorettes qu'à des vilains SS. Déjà que leur petit imper ressemble à un tutu, mais le coup des vilains guerriers qu portent des gants blancs pour aller à la bastion, c'est vraiment pas crédible. Donc, j'ai gardé le schéma historique. Et puis comme ça, je pourrais toujours les réutiliser pour d'autres jeux. J'ai dû un peu tricher avec l'un d'eux qui n'avait plus de nez et dont le menton était écrasé. J'ai camouflé les dégâts avec un bouc.

2020-05-18 13

Et pour finir, quelques scientifiques que j'ai eu beaucoup de plaisir à peindre. Un côté très savant fou qui fait toujours plaisir.

2020-05-16 14

15 mai 2020

Reich Busters : Expérience 6XX

Encore quelques figs de Reich Busters : l'expérience 6XX qui a produits des espèces de mastiffs décharnés à 6 pattes. On a 8 figs dans la boite de base et 4 figs bonus un peu différentes dans la boite Cargo Hold.

2020-05-15 20

Je les ai peints à la contrast Pink pour gardé le coté écorché. Mais je n'étais pas trop satisfait de la couleur, trop rose/rouge. J'ai donc repassé un petit drry brushing classique à la Kislev flesh afin de récupérer le côté peau des figurines. Par côté, la pose de la figurine, bien qu'assez dynamique, rend la peinture un peu compliquée. Je dois bien avouer ne pas avoir pris beaucoup de plaisir à peindre ces bestioles.


14 mai 2020

Reich Busters : Vrill Zombies V2.0

Encore quelques zombies gavés au Vrill, la version de la boite spéciale du Kickstarter. Ils sont un peu plus blindés que ceux de la boite de base.

2020-05-14 09

J'en ai profité pour retoucher un peu les zombies de la première série : peindre le bord des socles en noir et un des cables du dos en bronze.

12 mai 2020

Reich Busters : Achtung Minen !!

Encore quelques figurines de Reich Busters. Il s'agit des mines traqueuses.

2020-05-12 08

Les figurines sont sympa mais compliquées à peindre. Je dois avouer que je n'y prends pas autant de plaisir qu'avec les figurines de Cthuluh Death May Die. Pour les mines, j'ai pris plus de temps à peindre les socles que les mines elles-mêmes.

09 mai 2020

Reich Busters : blues, décapage et Vrill zombies

J'ai reçu mon pledge de Reich Busters il y a quelques semaines. J'étais bien impatient de me lancer dans la peinture de ce nouveau jeu. J'ai d'abord lessivé toutes les figurines dans de l'eau chaude savonneuse. Puis, j'ai commencé à tout sous-coucher à la bombe d'Army Painter blanche. Je préfère les sous-couches à l'army painter car le blanc est vraiment très blanc et permet de faire bien ressortir les couleurs Contrast de Citadel.

Malheureusement, je ne sais pas ce que j'ai bien pu branler, mais j'ai foiré une partie de mes sous-couches, en particulier les héros... La sous-couche était trop épaisse, avec des bulles... Ca ne m'était jamais arrivé de merder une sous-couche et je dois bien avouer n'avoir aucune idée de ce qui a pu arriver. J'ai l'impression que le plastique des héros n'était pas de la même qualité ou peut-être qu'elle étaient plus chargées en fluide de démoulage que les autres. Toujours est-il que la peinture de sous-couche a "coulé" dans les creux pour faire des gros pâtés. Bref, la fucking grosse merde... Ca m'a foutu un tel coup de blues que je n'ai plus eu envie de peindre pendant quelques jours...

2020-04-25 06

Et puis, comme il en faut pas rester sur un échec, j'ai cherché des méthodes de décapage compatibles avec des figurines plastiques. Finalement, j'ai jeté mon dévolu sur le Glanzer. Un produit décapant très compliqué à trouver en Belgique. Heureusement Amazon livre ça chez nous.

Malheureusement, voici ce que ça donne après 2x24h de marinade au Glanzer et un petit coup de brosse. Le résultat était loin d'être satisfaisant... J'avais vraiment le moral dans les talons...

2020-04-25 11

Et puis, je me suis souvenu d'un vieux truc pour décaper les figs : le bac à ultrasons. Voici le résultat après 30 minutes de traitement aux ultrasons + glanzer pur. Et après 1h, la fig était comme neuve. Ouf !!!

2020-04-25 11

Beaucoup de temps perdu et des grosses sueurs froides... Heureusement, les coups de mous passent et les pinceaux ne restent pas trop longtemps sans s'agiter. J'ai donc commencé par les Vrill Zombies. Pour obtenir la couleur vert de gris des uniformes allemands en Contrast, je me suis préparé un petit pot avec un mélange 2/3 Basilicanum Grey et 1/3 Creed Camo pour pouvoir avoir une teinte commune pour tous les uniformes. Voici donc la première fournée.

2020-05-09 11

Je suis assez content de la teinte des uniformes, ça correspond tout à fait à ce que je cherchais.

29 avril 2020

CDMD Saison 2 : les héros fin

Les 2 dernières figurines des héros m'ont donné un peu plus de fil à retordre. Essentiellement parce que les figurines sont un peu plus fournies que les autres et que le schéma de peinture proposé sur les fiches de perso étaient un peu plus compliquée. Il s'agit de Hailia et Adilah.

Adilah

Hailia

Pour les 2 figurines, il y avait un peu de travail à main levée au niveau des tissus.

2020-04-25 02

Et particulièrement sur la jupe de Adilah pour que celle-ci ressemblante au modèle.

2020-04-25 02

Je dois encore peindre les monstres de cette boite, mais là, je sature un peu sur Cthuluh... Donc, je vais remettre ça à un peu plus tard. J'ai tellement d'autres trucs sur le feu.

24 avril 2020

CDMD Saison 2 : les tcho-tchos et les héros 2° partie

Dans ma grande candeur, j'ai toujours cru que les Tcho-tchos étaient des petits chiens tout mignons. Mais dans le monde de Cthuluh, ça ressemble plutôt à une homme préhistorique avec un pagne naturel en poils pubiens pour cacher son intimité. C'est marrant comment les sculpteurs arrivent à plaquer dans leurs poils pubiens les teubs des monstres naturistes (logique : comme ça, on voit pubien...). Bref, voilà des vraies gueules d'amour qui respirent la joie de vivre prêtes à faire des gros câlins à nos investigateurs... ou pas...

2020-04-24 14

Et voilà encore 3 héros de la boite.

2020-04-24 14