Nous voilà donc parti pour faire la campagne de Assaut sur l'Empire. On a mis en place le premier scénario avec des tuiles de Dwarven Forge et Psom.

Le décor est planté, pendant que Stef potasse un peu les règles.

2017-07-26 20

Stef joue les rebelles et moi l'empire. Pour la première partie, les rebelles doivent détruire 4 terminaux dans un bunker impérial en 6 tours. De mon côté, je dois blesser tous les rebelles et les empêcher de tout détruire.

Pour la première partie, l'Empire remporte la partie haut la main : les rebelles n'ont même pas réussi à pénétrer dans la bunker avant la 6° tour. Ils ont ouvert la porte au 4° tour mais n'ont pas eu le temps de pénétrer dans le bunker avant que celle-ci se referme. Restants coincés à l'extérieur à la merci des renforts impériaux qui revenaient pas vagues.

A la fin de la partie, on se dit que la victoire de l'Empire était beaucoup trop écrasante comme les rebelles ne sont arrivé qu'à détruire péniblement le seul terminal à l'extérieur du bunker. On décide de rejouer le tout pour laisser aux rebelles appliquer une autre stratégie. Cette fois, au lieu de vouloir dégommer du Stormtrooper, les rebelles vont plutôt les ignorer pour foncer et se concentrer sur les terminaux, en ne tirant que sur les impériaux qui étaient vraiment dans le passage. De mon côté, je fait pleuvoir un déluge de feu sur les rebelles afin d'en blesser un maximum et je ne m'occupe que des valides. Le résultat est beaucoup plus équilibré. Les rebelles arrivent à bousiller les 4 terminaux à la fin du 6° tour avec 3 blessés sur 4 et le dernier n'était pas fort vaillant. Le fait que les rebelles ne flinguent pas les impériaux a été un peu handicapant pour moi car je n'ai pas pu utiliser les points de menace qui sont générés à chaque tour pour remplacer les troupes tombées au combat.

La conclusion est que pour que la partie soit équilibrée, il faut vraiment jouer les objectifs des scénarios en priorité quitte à bouder un peu son plaisir en ne carbonisant pas du stormtrooper...