J'ai eu la chance de jouer à Gloomhaven vendredi et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce jeu est époustoufflant !!

gloomhaven_cover

Comme beaucoup de jeux aujourd'hui, l'histoire de Gloomhaven a commencé avec un Kickstarter un peu improbable. Le jeu a été financé et 2.000 ont été produites... Seulement 2.000 boites pour le monde... Sauf que le retour des premiers joueurs a été au-dessus de toutes attentes. Le jeu se classe 4° au classement global de Board Games Geek. Il y a eu des précommandes sur les sites webs de vente de jeu pour 20.000 boites. Ce qui signifie qu'en gros, le jeu est introuvable sauf à prix d'or. D'autant plus que c'est un jeu du type 'Legacy', c'est à dire un jeu qui ne se joue qu'une seule fois car au fur et à mesure qu'on joue, on débloque des enveloppes cachetées, on colle des autocollants, etc. C'est à dire qu'on altère physiquement et définitivement le jeu. Donc, le jeu ne peut pas être revendu puisqu'il n'est plus vierge/immaculé. Heureusement, ils ont fait un 2° Kickstarter qui a récolté presque 4 millions de dollars et 40.000 contributeurs.

La boite est énorme et bourrée de matos.

Gloomhaven-components

Et les figurines des héros

Gloomhaven figs

J'ai donc eu le privilège de jouer à ce jeu exceptionnel grâce à mon petit camarade Poif qui a un flair extraordinaire pour nous dénicher régulièrement plein de pépites ludiques.

Gloomhaven est un dungeon crawler entre le jeu de rôle et le jeu de plateau. La campagne comprend 100 scénarios qui fonctionne un peu comme un livre dont vous êtes le héros. Il y a une partie narrative qui raconte l'histoire et un plateau de jeu avec le scénario et les monstres. Chaque scénar se joue en 3-4 heures (soit plusieurs centaines d'heures de jeu). Chaque scénario en débloque d'autres. Certains permettent même de rajouter des persos dans la campagne. Chaque perso se trouve dans une boite scellée pour garder la surprise. En gros, on joue une grosse campagne de jeu de rôle sans maître de jeu (d'où le fonctionnement sous forme de legacy) où les séquences de baston se font à la façon d'un jeu d'escarmouche sur plateau. Mais avec tous les attributs d'un jeu de rôle : points de vie, accumulation de points d'expérience, amélioration des compétences, amélioration du matos, objets magiques, etc.

Gloomhaven plateau

Pour la mécanique, ça se joue sans dés mais avec des cartes. Chaque joueur se construit un deck de carte qu'on joue 2 par 2 et qui défini l'initiative, les mouvements, les types d'attaques, on peut aussi faire des combos de cartes, etc. Au fur et à mesure du jeu, on défausse des cartes, on en récupère, bref on doit gérer ses cartes. Un perso est éliminé si ses points de vie descendent à 0 ou si il n'a plus de cartes à jouer. Les dégâts sont aussi joués avec des decks spéciaux dans lesquels on ajoute ou on retire des cartes en fonction des missions. Le jeu est très équilibré et fluide, on a l'impression qu'à chaque mission on y arrive de justesse.

On a donc un système de jeu vraiment original avec une énorme campagne, des centaines d'heures de jeu. Bref toutes les composantes d'un jeu qui va probablement devenir une vraie légende ludique quand les boites du dernier Kickstarter seront entre les mains des prochains joueurs. C'est vraiment un jeu dont on va encore beaucoup entendre parler dans les années qui viennent.