Après avoir achevé suffisament de figurines peintes, nous voilà parti pour notre première partie de Reich Busters. Et comme le jeu est "dwarven forgisable", on ne s'est pas gêné. On a utilisé les tuiles du jeu, entourée des murs Dwarven Forge. J'ai été cherché quelques images du jeu vidéo Wolfenstein pour décorer les murs et lui donner le petit cachet vintage qui va bien avec le thème du jeu.

2020-05-21 20

2020-05-21 16

2020-05-21 18

2020-05-21 14

2020-05-21 14

2020-05-21 14

2020-05-21 14

2020-05-21 16

2020-05-21 16

2020-05-21 17

2020-05-21 18

Reich Busters est vraiment un jeu qui nous a conquis. La mécanique est vraiment très chouette. Il se joue en 2 phase : un phase pré-alerte et un phase post-alerte. En pré-alerte, il s'agit surtout de ne pas faire de bruit et d'infiltrer le plus loin possible un château rempli de nazis. En phase post-alerte, le bruit compte moins, il s'agit surtout de sauver ses miches et d'assurer la fin de la mission. C'est un jeu qui est à la fois plein de subtilités et à la fois assez bourin quand c'est nécessaire. Chaque joueur a un deck de carte avec lequel il peut faire des actions +/- puissantes. On ne meurt pas à proprement parler mais on accumule des blessures qui sont assez handicapantes. Et qui risquent de vous laisser derrière quand la mission s'achève à l fin du compteur. Et dans ce cas, le perso est considéré comme perdu ou étant fait prisonnier.

Le seul petit bémol, comme très souvent avec Mythic, les règles sont très mal rédigées et pour le première partie, on a fait beaucoup d'erreurs, corrigées par après. Mais au final, c'est vraiment un super jeu et on l'a adoré.